In the Kitchen

Tarte au citron : meringué ou fruité

La tarte au citron, est une spécialité de la cuisine française mais aussi américaine, il était donc impossible que je ne partage pas ici une recette de ce dessert que j’affectionne tant. Trouver le bon équilibre entre le sucré et l’acidité n’est pas toujours évident. Personnellement j’aime bien quand la crème au citron est pleine de peps et que la meringue vient contre-balancer juste ce qu’il faut en apportant le gout sucré. J’ai trouvé la recette qui est pour moi parfaite dans un tout petit livre, tout mignon, de 4 recettes de tartes à accrocher au frigo et qui sobrement intitulé ‘Tartes » au édition marabout par Catherine Kluger. Pour tout vous dire, cette recette fait tellement partie de mes préférées, que c’est le seul livre de recette que j’ai emmené avec moi aux USA ! Allez c’est parti, aux fourneaux!

Ingrédients :

Fond de tarte:

  • Farine très fines (t45 ou t55) : 200g
  • poudre d’amande : 80g
  • sucre glace : 80g
  • sel : une pincé
  • beurre très froid : 120g
  • oeuf : 1

Crème de citron:

  • 4 gros citrons jaunes
  • beurre : 75g
  • sucre en poudre : 120g
  • fécule de mais : 1 cuillère à soupe rase
  • oeufs : 3 entiers + 2 jaunes

Meringue:

  • oeufs : 2 blancs
  • sucre en poudre : 120g
  • jus de citron : 2 gouttes

Recette :

Pour le fond de tarte :

Mélangez la farine, la poudre d’amande, le sucre glace et la pincé de sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et sablez délicatement la pâte sans trop chauffer le beurre. Battez l’œuf et incorporez le pour avoir une pâte homogène. Ne pas trop travailler la pâte, faites une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez la reposer 1h au frais.

1h plus tard, farinez le plan de travail pour éviter que la pâte ne colle et aplatir la boule avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir un cercle plus large que le moule utilisé. Beurrez et farinez le moule, mettre la pâte dedans, piquez avec une fourchette et placez au frigo 30 min. Pendant ce temps là, faites chauffer votre four à 160°C. Après les 30 min au frigo, faites cuire la pâte une vingtaine de minute puis laissez refroidir avant de garnir.

Petite astuce personnelle, quand la pâte est encore chaude frottez un carreau de chocolat noir sur le fond. cela va créer un fine pellicule protectrice et imperméabilisera votre pâte qui restera croustillante même si vous conservez votre tarte plusieurs jours.

Pour la crème de citron :

Presser les citrons et prélevez la pulpe restante si il y en a encore. Faites fondre le beurre dans une casserole. En parallèle, mélangez les œufs avec le sucre et la fécule de mais. Versez ce mélange sur le beurre fondu et incorporer le jus de citron. Remuez sans cesse jusqu’à que le mélange épaississe et nappe votre cuillère. Attention ne surtout pas faire bouillir! Une fois le mélange prêt, retirez du feu et versez sur le fond de tarte. Laissez refroidir à température ambiante puis 3h au frigo.

Pour la meringue:

Une fois que la tarte est froide, montez les blancs d’œufs en neige en incorporant le sucre et les gouttes de jus de citron puis continuez a fouetter encore 3 bonnes minutes. Attention si vous incorporez le sucre trop tôt (c’est a dire que les blancs ne sont pas déjà un peu ferme) votre meringue sera trop liquide. Une fois votre meringue prête, versez la ou pochez la sur votre tarte froide et passez le tout sous le grill du four quelques instants pour faire dorer.

Pour ceux qui ne pourrait pas manger d’œufs cru comme les femmes enceintes, vous pouvez remplacer les meringues par des tranches de fruits (préalablement lavés avec soin) disposées joliment sur le dessus. Pour apporter une touche de brillance à vos fruits, diluez de la confiture dans un tout petit peu d’eau tiède et nappez vos fruit de ce mélange avec un pinceau de cuisine!

Il ne reste maintenant plus qu’à déguster tout ça ou y conserver au frigo en attendant le bon moment!

Bon appétit mes petites marmottes,

Claire

In the Kitchen

Les buttermilk pancakes

Coucou mes petites marmottes, aujourd’hui on part à la découverte du pancake, l’incontournable des petits déjeuners ou des brunchs à l’américaine. Qu’ils soient servis nature, accompagnés d’un coulis, de fruits, ou de salés, les déclinaisons sont très nombreuses et régaleront tous les gourmands qui s’y essayent. Je vous présente ici une recette de pancake faite avec du buttermilk, qui pour moi permet d’apporter la petite touche acide ainsi que le fondant et le moelleux malgré l’épaisseur du pancake. Certain me diront Claire tu es bien gentille mais le buttermilk c’est américain, du coup on utilise quoi si on est pas là-bas? Alors ne vous inquiétez pas j’y viens! Le buttermilk est tout simplement du lait fermenté. Bien que nous n’en utilisons pas trop en France, il peut être facile de s’en procurer! Comment? Si vous êtes en Bretagne ou régions voisines, il existe le lait ribot, sinon pour les autres il suffit de regarder dans la section « produits laitiers » au rayon frais de votre supermarché, vous pouvez trouver du Elben qui est un lait fermenté, souvent utilisé au Maghreb pour accompagner le couscous (dédicace à ma belle famille 😉 ). Et si malgré tout ces conseils vous n’en trouvez pas, vous pouvez le faire vous même. Il suffit de mettre du jus de citron dans du lait et de le laisser fermenter au frigo toute une nuit, avant de l’utiliser le lendemain matin pour les pancakes du petit déjeuner. Ben que cette option fonctionne bien, je préfère personnellement faire ça avec du half-half (moitié lait, moitié crème) pour plus de gourmandise. Les bases posées, passons à ce qui nous intéresse, la recette!

Ingrédients (2 personnes)

– 1 cup de farine (environ 125 g)
– 1/2 cuillère à cafe de baking powder (levure chimique)
– 1/4 de cuillère à cafe de baking soda (bicarbonate de soude)
– 1/6 cup de sucre (environ 30 g)
– 1 cup de buttermilk (environ 240 mL)
– 1 oeuf
– 1 pincee de sel
– 1 cuillère à soupe de beurre fondu

Recette

Autant vous dire tout de suite, c’est super simple!!!! Sortez deux saladiers, versez et mélangez dans un saladier tous les ingrédients solides (sucre, farine, bicarbonate de soude, levure chimique et sel) et dans l’autre tous les ingrédients liquides (le buttermilk, le beurre fondu et l’oeuf). Creusez un puit dans le mélange solide et incorporez y délicatement le mélange liquide avec un fouet.

Place maintenant à la cuisson! Pour cela une simple poêle anti-adhesive ou poêle à crêpe suffit. Je sais qu’il existe sur le marché, des appareils comme les gaufriers mais spécial pour les pancakes, mais n’ayant jamais testé je ne saurais pas trop vous conseiller là-dessus. Donc revenons à notre poêle…. Beurrez-la et faites chauffer à feux moyen. Quand la poêle est bien chaude, versez une petite louche de pâte au centre ou si votre poêle est assez grande, plusieurs petites louches en prenant bien soin de laisser un espace d’environ 2 cm entre. Comme pour les crêpes, il existe des signes qui indiquent quand les retourner. Pour les pancakes c’est très simple, vous allez voir des petites bulles apparaitrent en surface et celle-ci vont se mettre à éclater. Ce phénomène est très rapide à arriver (entre 1 à 2 minutes) mais peut varier suivant vos plaques et poêles. Il suffit ensuite de les retourner et de les faire cuire encore 1 min environ.

Une fois cuit, il vous restera plus qu’à faire l’étape la plus facile…. les déguster et me dire ce que vous en avez pensé!

Et voilà le résultat! Des jolis et délicieux pancakes avec mon thé dans ma super tasse Homer Simpon que j’adore!

PS : La recette tiré du livre Cook1.0 de Heidi Swanson

In the Kitchen

Cheesecake à la vanille sur une base biscuit maison (coco-choco-cacahuette)

Je vous avais promis une recette de cheesecake à la fin de mon article sur la cheesacke factory, donc la voilà. Chose promise, chose due! Mais avant faisons les présentations en bonne et du forme! Le cheesecake, traduit littéralement en français par gateau au fromage laisse peut de place à l’imagination quant à l’ingrédient principal, le fromage! Alors pas n’importe quel fromage on est d’accord… Aux USA ils utilisent principalement du cream cheese (genre Philadelphia), mais vous pouvez bien utiliser d’autres fromages doux et crémeux suivant vos envies, vos gouts, vos humeurs ou ce que vous avez sous la main! Sachez juste que suivant le fromage choisi, le goût et la texture changeront donc pensez bien à ça… Personnellement j’aime bien en général faire un mélanger cream cheese / ricotta.

Il existe 2 façons de faire des Cheesecakes, avec ou sans cuisson. En générale les cheesecakes cuit sont un peu plus lourds que les non cuit mais les 2 textures sont interessantes. Cette recette est faite avec cuisson mais promis je vous en donnerais une sans cuisson pour les beaux jours. Alors vous êtes prêt à pâtisser? C’est parti!

Ingredients:

Pour le biscuit :
  • 1 cup de farine (130g)
  • 1/4 de cup de sucre blanc (55g)
  • 1/4 de cup de sucre de coco (55g)
  • 1 gros oeuf
  • 2 tbs de beurre mou (28g)
  • 1 cuillière à soupe de vanille
Pour lier le biscuit :
  • 1 cuillière à soupe de beurre de cacahuette
  • 2 palets de chocolat 70%
  • 2 tbs de beurre (28g)
  • 1 cuillière à café de vanille
Pour l’appareil à cheesecake :
  • 8 bonne cuillière à soupe de ricotta
  • 1 paquet de cream cheese
  • 2 cuillières à soupe de vanille
  • 2/6 de cup de sucre (42g)
  • 2 oeufs

Recette:

Pour la base biscuit:

Faite chauffer votre four à 400F (204C) et pendant ce temps là, préparez le biscuit. Pour cela mettre tout les ingredients dans un bol et mélangez juste qu’à obtenir une pâte. Etalez votre pâte dans un moule à tarte ou une plaque de cuisson si vous en avez une et enfournez pour 20 min. Une fois froid, concassez votre pâte. Pour éviter d’en mettre de partout, en général, je pré-casse le biscuit à la main puis met le tout dans un sac de congelation et finis de casser tout ça à l’aide d’un rouleau à patisserie. Une fois le biscuit concassé, passez à la confection du liant. Alors bien sûr vous pouvez mettre que du beurre pour faire le liant entre les miettes. Sauf que quand j’ai décidé de faire mon gateau, je n’en avais plus assez… Et vu que nous sommes en quarantaine pour le coronavirus, je n’allais pas sortir en total décontraction pour acheter une plaquette de beurre. lol Oui, oui, on reste chez soit aux max… Alors j’ai creusé mon petit cerveau et voici l’alternative. J’ai mis dans un bol, le beurre de cacahuète, mon chocolat et le petit bout de beurre, fait fondre 40sec au micro-onde et ensuite ajoutez une cuillère à soupe de vanille. Ensuite, il reste plus qu’à napper les morceaux de biscuits cassés et mélangez. Une fois que c’est bien homogène, transférez dans le moule que vous utiliserez, je vous conseille un moule à charnière pour faciliter le démoulage et il y a plus qu’à réserver au frais.

Pour l’appareil à cheesecake:

Faite chauffer votre four à 325F (163C). Mettre la ricotta, le paquet de cream cheese, le sucre, la vanille et mélangez jusqu’à que ce soit homogène, puis ajoutez un oeuf après l’autre, en mélangeant bien entre les 2. Quand l’appareil est lisse et crémeux, la préparation est prête. Sortez du frais votre moule contenant la base biscuit. Mettez si vous le souhaitez, quelques copeaux de coco sur le fond ou des pépites de chocolat pour les plus gourmand et versez dessus l’appareil à cheesecake. Enfournez pour 55 min. En fin de cuisson, avant d’arrêter votre four, vérifiez que le centre du cheesecake est presque prit. Il peut être encore tremblotant mais pas quasi liquide. Si besoin laissez cuire un peu plus longtemps. Un fois votre cheesecake sortit du four, laissez le refroidir 4h. (1h dehors, 3h au frigo). Il vous restera ensuite plus qu’à enlever le pourtour du moule et transvaser dans un joli plat si vous êtes téméraire. 😉 Les prochaines étapes sont les plus simples, décorez à votre guise, moi j’ai mis des copeaux de coco et pépites de chocolat, et enfin mangez!

Bon appétit mes petites marmottes et dites moi votre avis!

Des bisettes,

Claire

USA

La Cheesecake factory

Qui dit Etats-Unis, dit cheesecake factory!

Non en dehors de la rime, je suis une fan de gâteaux et dans les spécialités américaines, j’aime beaucoup les cheesecakes! Le jour où j’ai débarqué aux USA, j’ai découvert cette chaine. Je vous avoue qu’au départ le nom me faisais sourire, et ce encore plus après avoir vu le one-man show  « American dream » de Gad Elmaleh. Pourquoi ? À cause de sa réplique à propos de cette enseigne ,où il demande aux américains, de combien de cheesecakes ils ont besoin, pour avoir besoin d’une usine !

Le comptoir de vente de la Cheesecake factory de Palo Alto prise en 2018

Mais une fois rentrée dedans et face aux choix proposés, je me suis dit « ah oui factory je comprends pourquoi! » À la carte, plus de 35 parfums différents et j’en déjà ai testé 14! Pour ma défense, il faut dire qu’ils sont tous aussi bon les uns que les autres et du coup on veut tout goûter… Mais ne vous inquiétez pas ma gourmandise légendaire et mon dévouement sans faille vont vous rendre service! En effet, une fois que vous serez devant cette belle vitrine, faible et sans défense face à l’appel du sucre, si votre vue se trouble et que du coup vous ne savez pas quoi choisir, voici mon top 3 :

  • 1. Le ‘Dulce de leche caramel cheesecake’. Un petit gout de dulce leche (confiture de lait) très doux et crémeux ce cheesecake est juste une régression enfantine.
  • 2. Le ‘Chocolate tuxedo cream cheesecake’. Une couche de fudge, une couche de cheesecake chocolat, une couche de mousse de mascarpone à la vanille et au chocolat… Bref ce cheesecake est une tuerie !! Pourquoi je ne l’ai pas mis en premier ? Euuuh je ne sais pas en fait ils sont tous ex-aequo !!! Et pour ceux qui se demandent ce qu’est le fudge, c’est une confiserie américaine qui est un mélange de beurre, de sucre et de lait parfumé bien souvent au chocolat ou à la vanille même si il y a des tonnes de parfums disponibles. Je vous en reparle très vite promis !
  • 3. Le ‘Fresh strawberry cheesecake’ qui est n’est rien d’autre que la recette de cheesecake original surmonté d’une fraise pour la touche de fraîcheur. C’est assez classique mais j’adore.

Sachez par contre, que même si elles n’en ont pas forcément l’air, les parts sont costaudes ! Donc si vous avez du mal à les finir n’hésitez pas à demander à emporter les restes à la maison. De plus si vous planifiez un jour d’y aller, mangez léger avant de vous y rendre sinon vous n’aurez plus de place pour le dessert et ça serait vraiment dommage! Pour ceux qui souhaiteraient manger sur place avant, la chaine proposant aussi une partie restaurant, je voudrais juste vous prévenir que j’ai personnellement testé 2 fois et je n’ai pas trouvé ça bon… Contrairement aux cheesecakes qui eux déchirent,  et pas que le compteur calorique ; D

Donc voilà si vous êtes aux USA et voulez manger un bon dessert d’ici, n’hésitez pas à pousser la porte de cette chaine. Et pour ceux qui n’auraient pas l’occasion d’y passer je vous poste très prochainement une recette testé et approuvé!

Des bisette sucrées!

Claire

In the Kitchen

La tarte aux pralines

Un de mes passes temps préféré en voyage ? Goûter les spécialités locales !!!! De plus j’adore pâtisser alors pour inaugurer la partie cuisine de ce blog je commencerais avec une spécialité bien Lyonnaise, la tarte aux pralines ! Très girly de par sa couleur la tarte aux pralines est aussi mais surtout un dessert très gourmand.

Mais les pralines c’est quoi au juste ? Tout simplement des amandes voir des noisettes, enrobé 3 fois de sucre coloré rose.  Bien que ces petites gourmandises peuvent se manger telle quel, elles peuvent être utilisées de milles et une façon. Dans la région lyonnaise vous la trouverez souvent en éclat sur des îles flottantes, dans des brioches (là je salive en pensant à la praluline de la maison Pralus), ou bien encore en tarte !

Est-ce que cette tarte est compliquée à faire ? Pas du tout si vous avez des pralines sous la main !!!  Vous pourrez vous les procurer chez votre boulanger/pâtissier voir dans les rayons pâtisseries de vos magasins. Si vous n’en trouvez pas vous pouvez très bien les faire vous-même (il y a des recettes détaillées et facile sur le net) mais je vous avouerais n’avoir jamais testé.  Les bases posées, passons aux choses sérieuses, la recette !

Ingrédients

Pour la pâte brisée

  • 2 cup de farine (environ 260g)
  • 1stick de beurre mou (environ 113g)
  • 1 bonne pincée de sel ou de sucre au choix.
  • 1 verre de Lait (environ 25cl)

A noter que dans la recette originale c’est une pâte brisée pur beurre. Si certains d’entre vous on l’habitude de mettre du sucre lors de la confection de leur pâte brisée pour d’autres desserts, ici je vous déconseille fortement de le faire, la garniture étant très sucrée !

Pour la garniture

  • 200g de Pralines et autant de crème (min 30% de matière grasse)
  • Pour ma version USA que j’appellerais « je n’ai pas les basiques dans mon frigo car je cuisine sur un coup de tête » (oui je sais ça sens le vécu),  je remplace la crème par 2 verres de lait (environ 50cl) et 2 oz de cream cheese.

Mettre chauffer votre four à 400°F

Pour faire votre pâte

Mélangez la farine, le sel et le lait jusqu’à que le lait soit tout absorbé (cela fera un aspect effiloché), puis incorporez le beurre mou jusqu’à obtenir une pâte homogène. Faite une boule et étalez la. Fariner votre plan de travail avant pour éviter que la pâte ne colle à la surface.

Coupez la forme adaptée à votre moule. Personnellement j’utilise des moules a tartelettes, ce dessert étant très sucrée je préfère une petite portion pleine de gourmandise qu’une grosse par qui peut écœurer. Une fois vos formes coupées, placez la pâte dans le moule préalablement beurré et fariné pour éviter que la pâte colle au moule et que le démoulage soit facile. Ensuite piquez avec une fourchette l’intérieur et la paroi de la pâte pour éviter les boursouflures lors de la cuisson. Enfournez à 400°F (environ 205°C) pour environ 20 min (cela peut varier suivant votre four). Une fois la pâte cuite, laissez-la refroidir un peu. Pendant la cuisson de la pâte vous pouvez commencer à faire la garniture.

A gauche pâte brisée que je viens de couper. A droite dans le moule une fois piqué

Pour faire votre garniture

Concassez grossièrement les pralines pour avoir des éclats de fruits sec et non le fruit à coque entier dans votre tarte. Ensuite mettre cela dans votre casserole avec la crème et laissez fondre jusqu’à que ce soit homogène et crémeux. Comme pour une crème anglaise le mélange doit napper votre cuillère et faites attention à ne faire pas bouillir !!! Si c’est trop cuit la garniture  deviendra trop dure lors de la dégustation. A l’inverse une crème pas assez cuite ne figera pas et restera liquide au lieu d’être crémeuse.

A gauche les praline qui commence juste a fondre dans mon lait A droite les pralines on complètement fondue le mélange lait praline a commencé a épaissir et je vais incorporer doucement le cream cheese.

Pour la version « je n’ai pas les basiques dans mon frigo car je cuisine sur un coup de tête »  mettre les pralines concassées avec le lait dans la casserole et laisser fondre. Une fois le mélange homogène faite refroidir un peu puis rajouter le cream cheese et mélangez jusqu’à que ce soit bien crémeux et lisse. Si besoin rajouter un peu de cream cheese.

Dernière étape, verser la crème dans votre fond de tarte préalablement cuit. Laissez refroidir jusqu’à que le mélange soit complément pris  et bon appétit !!!

A gauche pâte brisée après cuisson. A droite une fois la pâte versée dans les moules, reste plus qu’a patienter un peu avant de les manger!!!

Si vous  avez jamais goûté et que vous testez ma recette dite moi ce que vous en pensez et si vous avez fait la recette original ou la version je fais avec ce que j’ai sous la main. 😉

Des bisettes !