conseils voyageur

Voyager sans soucis de santé

Coucou mes petites marmottes, avec l’épidémie du coronavirus et les conseils d’hygienes répétés à tout vas, je me suis dit qu’il serait pas mal de parler un peu des protections sanitaires à prendre lorsque vous pourrez re-voyager. Alors bien sur certains de ces conseils sont du bon sens mais on peut avoir tendance à les oublier quand on est en vacances

Pourquoi prendre des précautions ?

Commençons par un peu de biologie simplifiée. Notre corps est « adapté » à l’environnement dans lequel il vit. Parce que nous rencontrons régulièrement les mêmes germes, notre système immunitaire apprend à les reconnaitre et à mieux les combattre. Lorsque vous voyagez, vous changez d’environnement, les germes ne sont pas les mêmes et votre corps peut avoir un peu plus de mal à se défendre si il n’a pas encore appris à se battre contre. Un peu comme bébé qui est toujours malade au début qu’il rentre en crèche… En plus de l’environnement qui change, vous allez aussi changer d’alimentation, parfois de latitude et cela peut créer quelques soucis de santé… Et bon on va se le dire entre nous, être malade en vacances ou ramener une maladie en souvenir de voyage ce n’est pas le but, donc comme on dit, il faut mieux prévenir que guérir.

Quelles précautions puis-je prendre avant mon départ ?

Avant de partir, toujours, toujours, toujours (oui oui 3 toujours car c’est important) regarder les informations fournies par le site https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/ pour voir qu’elles sont les recommandations en cours pour votre futur destination. Non seulement vous saurez si des vaccins sont à faire obligatoirement, lesquels sont recommandés et si des cachets sont à prendre à titre préventifs (comme pour le paludisme). Mais vous saurez aussi si ils y a des régions instables, qu’il est fortement recommandé d’éviter pour votre propre sécurité dans ce pays. Je vous conseille aussi de parler rapidement de votre projet voyage à votre médecin traitant, il pourra vous dire quand faire les vaccins obligatoires pour qu’ils soient efficace, et quelles précautions vous devriez prendre en plus ou pas suivant votre état de santé.

Puis je voyager avec des médicaments ?

Suivant les pays où vous allez, les réglementations changent, que ce soit sur les médicaments autorisés ou non et les quantités qu’il est possible d’amener. Donc quand vous faites votre mini trousse à pharmacie, prenez que des produits basiques et consultez le site du consulat du pays où vous allez notamment si vous voulez prendre des choses plus spécifique (notamment les médicaments contenant des opioïdes…). Si vous avez un traitement régulier à prendre et qui est prescrit par votre médecin (thyroïde, hypertension…), prenez toujours votre ordonnance avec vous et si possible ayez une traduction en anglais. De plus laissez les médicaments dans leurs emballages d’origine.

Dois-je prendre aussi des protections personnelles non médicamenteuses?

Elles dépendront du pays où vous allez mais je répondrais que oui. Oui mais alors quoi ?

Pour l’eau :

  •  Si vous savez que vous allez partir en treck ou dans des régions reculées avec un accès à l’eau potable limité, pensez à prendre avec vous des pailles filtrant l’eau, gourde avec filtre intégré ou pastille micropur qui permettent de purifier l’eau et la conserver.
  • Si vous êtes dans un pays où l’eau courante n’est pas potable, ne prenez pas de boisson contenant des glacons. De plus sur place quand vous achetez de l’eau, sachez que vous aurez le choix entre de la ‘spring water’ et de la ‘drinking water’. La différence ? La première est de l’eau minérale, la deuxième est de l’eau filtrée. L’eau minéral étant bien souvent importée d’assez loin, la difference de prix entre les 2 peux être assez conséquente.

Pour la nourriture :

  • La nourriture locale peut mettre à mal votre système digestif, notamment les plats très épicés si vous n’avez pas l’habitude. Ce n’est pas pour autant qu’il faut se priver des spécialités locale cela sera dommage !!! Mais par exemple si vous avez mangé un plat délicieux mais qui vous a retourné le ventre, soyez sage, mangez quelque chose de moins fou le lendemain ! Et puis discutez avec les locaux ils ont certainement des astuces ! Par exemple si un restaurateur indien vous propose un mélange de graine en fin de repas, ne refusez pas, c’est pour aider votre système digestif et dire adieux aux brûlures d’estomac !
  • Sinon en voyage (comme à la maison) on se lave bien les mains avant de manger et si ce n’est pas possible essayez de rincer vos mains avec un peu d’eau (un fond de gourde peu suffire) pour enlever poussière et saletés puis appliquez un gel hydro-alcoolique pour désinfecter.

Pour le corps :

  • Pour les zones infectées de moustiques, prenez avec vous un anti-moustique efficace ! C’est-à-dire un qui est fait spécialement pour les zone tropical par exemple ! Personnellement je prends toujours la gamme insect écran. Même si certains diront que la composition est trop chimique, l’efficacité est hors pair, et vu que je l’utilise que pour une courte durée cela ne me gêne pas du tout, me sachant un met très, très, très apprécié des moustiques… je ne prends aucun risque ! Attention respectez tout le même les conditions d’utilisation et le nombre d’application maximum par jour. De plus lors des excursions, privilégiez les vêtements long et large. Sinon en dehors des répulsifs à se mettre sur le corps, vous pouvez utiliser une moustiquaire imprégné pour la nuit ou encore prendre une chambre avec climatisation, les moustiques n’aime l’air sec et froid (18°C°)!
  • Pour les zones très ensoleillée, on ne le dira pas assez, restez au maximum à l’ombre, portez au maximum des chapeaux et vêtements longs comme des chemises en lin, jupes longues, pantalon esprit sarouel… le choix est grand ! Quand vous choississez de vous exposer, mettez de la crème solaire, avec un indice adapté, et renouvelez l’application plusieurs fois par jour ! Un coup de soleil ça fait mal, vous serez moche sur vos photo souvenirs et pire que ça, ça peut être dangereux…  Si un jour vous avez rougi, malgré ces conseils le lendemain soyez malins, couvrez la zone pour ne pas la ré-exposer ! Attention ce n’est pas parce qu’il fait froid que cela veut dire que le soleil ne tape pas … Je pense notamment au ski ou en bord de mer avec le vent qu’il peut y faire, qu’on peut oublier la réverbération sur la neige ou le sable… Enfin si vous souhaitez vous baigner ou faire du snorkling dans les récifs coraliens, s’il vous plait protégez l’ocean…C’est le seul moment où je vous dirais d’évité la creme solaire (sauf celles qui sont au norme pour le respect de l’environnement) et mettez simplement un teeshirt long en coton qui vous proteregera du rayonement UV.
  • Pour les zones très froides, bon bien sur des vêtements chauds, n’hésitez pas en accumulé les couches en mode oignon et regardez si il est aussi possible de louez des vêtements spécifique sur places comme vous le feriez en station de ski. Une ancienne collègue avait fait ça quand elle était partie en plein hivers au canada, cela lui à permis de partir plus léger et surtout d’avoir des tenues adaptées au température du pays ! Si vous savez que vos pieds craignent beaucoup le froid, pensez peut être à acheter des chaufferettes comme au ski, cela peut vous évitez des engelures.

Voilà j’espère que mes petits conseils vous aideront à voyager en toute sécurité quand le confinement sera levé.

Des bisettes,

Claire