USA

Stanford University

Deuxième Université au classement mondial de Shanghai depuis 2011, Stanford est non seulement une université mais aussi un lieu de travail pour de nombreuses personnes enrobé dans un décor de club de vacance! En effet le campus est vraiment très joli, et dès l’entrée, son imposant portique avec l’allée de palmiers de 1.1 km vous mettra vite dans l’ambiance… Et je vous avoue que quand la motivation d’aller travailler n’est pas là, juste l’arrivée sur le campus me remet de bonne humeur! Et je ne suis d’ailleurs pas la seul à en prendre pleins la vue,  des visites du campus sont organisées très régulièrement pour les personnes extérieurs à l’université. Honnêtement, si vous programmez un séjour dans la région de San Francisco n’hésitez pas à venir passer un matin ou une après-midi sur le campus, cela vaux le détour. Pour ceux qui n’auraient pas le temps, je vous emmène faire un tour!

Visite virtuelle:

Une fois entrée dans la fac et après avoir traversé la longue avenue de palmiers vous arriverez sur l’ovale. A partir de là l’exploration commence! En face de vous se dressera alors la partie la plus ancienne de la fac (main square) avec entre autre, sa cours centrale et son église. Si vous trouvez des photos anciennes du campus vous verrez que cet endroit à changé au cours du temps. En effet il a été partiellement détruit lors de deux tremblements de terre, puis reconstruit / remodelée. L’église est le point central de la fac et même si vous n’êtes pas croyant je vous conseille d’y jeter un œil. La charpente en bois apparente, son orgue et sa forme en pente comme pour un amphithéâtre la rendent assez particulière.

En sortant de l’église si vous tournez sur votre gauche vous marcherez en direction des départements des sciences (astrophysique, nanotechnologie, biotechnologie…). Une fois arrivé à via Ortega, tournez sur la gauche et remontez cette rue. Vous arriverez ainsi vers l’espace de sport. A gauche vous aurez le Roble Gym et à droite l’espace sport AOERC (piscine, musculation, escalade, gym, escrime, basketball….) qui est gratuit et en accès illimité pour toute personnes travaillant ou étudiant sur le campus et 10 dollars l’accès pour toutes personnes n’étant pas affiliée à la fac. A l’intersection tournez à gauche sur Santa Teressa Street et filez en direction de Tressider Union. Le long de votre chemin vous aurez sur la droite le centre de relaxation ‘Windhover’ et le ‘Papua New Guinea sculpture Garden’ et en arrière-plan se trouve le lac asséché où vous trouverez sur ses berges, le studio de céramique.

A Tressider, vous vous trouverez dans le centre étudiant de la fac. Café, resto, boutique souvenir, coiffeur, banque, poste, service étudiant, et même un marché le mardi matin. En route pour le bookstore vous aurez en retrait sur votre droite les confréries, kappa beta gamma ou qui vous voulez ils sont tous là! Une fois au bookstore tournez à droite vous arriverez devant un espace vert. En face de vous, vous verrez la Cécile green Library qui est ma BU préféré du campus. La collection est impressionnante et ils ont même un choix d’ouvrages en français qui m’a laissé bouche bée (530 320 livres pour être exact)! Si vous allez sur la droite vous tomberez sur la Business school, le complexe nautique et le Stanford stadium (50 000 places tout de même soit bien plus grand que le stade de Gerland à Lyon, 40 494 places et un peu moins grand que le nouveau stade de Lyon, le Groupama stadium avec 59 186 places).

Si vous voulez visiter la Hoover Tower, depuis cet espace vert partez sur la droite en direction de la buisness school (Galvez mall) et tournez à gauche (Serra St) marchez quelques centaines de mètres (la tour sera sur votre gauche). Cette tour peut ne pas paraître imposante comme ça mais on peut avoir une sacrée vue! (voir l’article https://marmottage.wordpress.com/2019/10/21/les-10-choses-qui-mont-etonne-en-arrivant-aux-usa/)

En sortant si vous partez sur la gauche vous retomberez sur l’entrée principal, bravo vous avez fait au minimum 3 kilomètres à pied! En repartant du campus, du coté ‘science dur’ de la fac, vous pouvez toujours vous arrêtez au musée « Cantor Arts Center ». A noter que Stanford abrite la plus grande collection de Rodin du monde en dehors de Paris.

Voilà j’espère que cette visite virtuelle vous aura plu et ceux qui l’auront fait en vrai quelles sont vos impressions?

A savoir:

  • La plupart des stationnements dans l’université sont payant de 8h à 16h (8 Am to 4pm) en semaine.
  • Un bus gratuit relis la station de train (Caltrain station Palo alto) à l’oval, ce qui peut être intéressant puisque dans la fac tout se fait à pied, à vélo ou en navette gratuite Stanford.
  • La visite de la Hoover Tower se fait jusqu’à 16H mais les tickets ne sont plus en vente à partir de 15h30. Si vous connaissez quelqu’un qui bosse ici, allez-y avec lui la visite sera gratuite!

Des Bisettes,

Claire

USA

L.A Art Show

Le week-end dernier j’ai eu l’occasion de me rendre au LA Art Show alors je vous partage l’expérience !

Qu’est-ce donc ? Une expo d’art moderne et contemporain de plus de 18 500 m2 qui a lieu à Los Angeles tous les ans depuis 25 ans ! Cette année plus de 20 pays étaient représentés, dont la France (cocorico !!!)

Qu’est qu’on y trouve ? Des tableaux, des photos, des sculptures, du mobilier, des créations hautes coutures, des artistes qui créent en direct et à certain moment des conférences.

C’est intéressant pour qui ? Si vous n’aimez que l’art classique, passez votre chemin car il y a très peu d’œuvres de ce type, si vous êtes sensible à l’art moderne et contemporain allez-y. Si vous souhaitez discuter avec les artistes qui ont réalisé les œuvres c’est vraiment l’occasion puisqu’ils sont présents ! Et pour les passionnés qui ont le budget, vous pouvez même passer commande !

C’est où ? Au « Los Angeles Convention Center » juste à côté du STAPLE center, vous savez là ou les Lakers (équipe de basketball de L.A) jouent ! Du coup en sortant vous pouvez peut-être y faire un petit tour !

C’est facile d’accès ? Oui l’endroit est très bien desservi par les gros axes routiers de la ville (la 10 et la i-110), les parkings sont nombreux aux alentours du coup il est facile de se garer même si c’est en plein downtown. Pour ceux qui voudraient prendre les transports en communs c’est possible et il y a même 2 choix : la « Metro Blue line » ou la « Expo Line » il vous suffira juste de sortir à « Pico Station ».

Ça coûte combien ? Alors cela dépends de ce que vous souhaitez faire, si vous voulez faire la soirée d’ouverture, avez une carte VIP ou voulez simplement aller à l’expo général. Pour l’expo générale il faut compter 40$, pour les enfants de moins de 2 ans c’est gratuit, plus de 2 ans : tarif adulte. Attention si vous venez en voiture pensez à rajouter environ 20$ de frais de parking.

3 oeuvres de Olivia de Bernardinis
WILDCAT Catwoman / Daddy’s Lil Monster / AMAZON WARRIOR

Il est possible de se restaurer sur place ? Oui mais ça coûte un bras, donc mangez avant d’y aller ou en sortant. Je ne sais pas s’il est possible de sortir et re-renter donc si c’est ce que vous comptez faire renseignez-vous bien avant si c’est possible.

C’est quand ? C’est en début d’année mais les dates varient d’une année sur l’autre. En 2019 c’était du 23 au 27 janvier, cette année du 6 au 9 février.

En attendant l’année prochaine pour ceux qui souhaitent s’y rendre voici encore quelques photos…

Si vous en voulez encore plus, allez sur mon insta !!!

Des Bisettes

Claire

France·USA

Les Jours fériés: USA vs France!

La semaine passée, lundi  c’était un jour férié aux USA ! Que fêtions-nous? Martin Luther King day.

Du coup je me suis dit pourquoi ne pas vous faire un article sur la différence entre les USA et la France !!!! En effet je me suis rendu compte que avant de venir ici je n’avais aucune idée de quels pouvaient être les jours fériés ici à part le 4 juillet !!! Du coup je vous ai fait 1 petit tableau des jours fériés des 2 pays…  

Le listing ci-dessus n’est pas exact pour tous les Etats-Unis car suivant les états ils peuvent y en avoir des différents… Donc le tableau pour être exact correspondrait plus à ceux suivit en Californie et qui sont des jours chômé à mon travail !

 Je ne sais pas vous mais au final cela m’a fait poser pas mal de questions… Comme vous pouvez le voir les jours fériés n’ont absolument rien à voir entre la France et les USA. Alors certain me diront c’est normal Claire, ce sont 2 pays totalement différents. Oui je sais mais bon…  Je m’explique !

Petit dessin fait par mes soins pour représenter les jours fériés aux USA. Vous en pensez quoi? Comme d’habitudes si vous voulez re-utiliser mes images pas de soucis mais s’il vous plait citez la source!!!

Alors si on regarde aux USA les jours fériés sont pour la plupart, des célébrations de l’armée ou en rapport avec la construction du pays et pas trop de référence à des fêtes religieuses. Et je vous avoue que au début je trouvais cela assez perturbant même si je sais très bien que les USA est un pays laïc. Du coup pourquoi avais-je donc été surprise? Pour plusieurs raisons !

  • La devise des Etats-Unis est “In God We Trust” (Nous croyons en Dieu)
  • Bien que cela ne soit pas obligatoire, les présidents jurent sur la bible lors de leur investiture, sauf deux exceptions: John Quincy Adams et Théodore Roosevelt qui jurèrent sur le code civil américain.
  • La “holly bible” est présente dans quasi toutes les chambres d’hôtel des usa. Oui, oui, vérifiez dans le tiroir de la table de nuit la prochaine fois!

D’un autre coté si on regarde en France qui est aussi un pays laïc,  les 3 quarts de nos jours fériés sont en fait des fêtes religieuses catholiques !!!  Bien sûr, cela est un héritage de la forte influence que la chrétienté exerçait dans le pays jusqu’à il y a encore pas très longtemps. Mais ceci me fait poser la question suivante, « Pourquoi quand l’état a décidé la séparation de l’État et l’église en 1905, ils ont gardé comme jour férié ces fêtes religieuses? ». Ce qui me parait assez paradoxal pour un pays laïc, vous ne trouvez pas?

Et vous que pensez-vous de ces différences entre les 2 pays ? Etes-vous surpris ou pas du tout ? Sinon mes illustrations valaient le coup de vous faire attendre une petite semaine ? Dites-moi tout en commentaires !!

Petit dessin fait par mes soins pour représenter les jours fériés en France. Vous en pensez quoi? Comme d’habitudes si vous voulez re-utiliser mes images pas de soucis mais s’il vous plait citez la source!!!

Des bisettes

France

Musée des tissus de Lyon : expo Yves-Saint Laurent

Je ne suis pas une fashion victime, ou quelqu’un qui va suivre les défilés des fashions weeks de façon très assidue et encore moins quelqu’un qui va acheter des magazines de mode féminine pourtant je suis tombée dans le monde de la mode toute petite. Plutôt devrais-je dire le monde des tissus…. Ma grand-mère était couturière, ma marraine costumière théâtral de formation du coup je me suis mise à coudre dès l’âge de 12 ans. Au début j’achetais des tissus en fonction des modèles que je voulais faire et petit à petit je me suis mise à acheter des tissus sans raison évidente mais je ressentais le besoin d’acheter ces tissus. Comme si ils me parlaient et que je savais que l’idée viendrait plus tard. Et effectivement c’est ce qui se passa. Maintenant j’achète très souvent mes tissus de façon instinctive. Dernier achat? Un Brocard argent et noir alors je cherchais un velours bleu à la base. Mais quand j’ai vu ce magnifique tissus une jupe m’est venue à l’esprit, c’était trop tard, il fallait que je l’achète… Bref les tissus et moi vous comprendrez que c’est une longue histoire. Ce qui fait qu’il a toujours été évident pour moi que je visiterais un jour le musée des tissus de Lyon. 11 années à vivre dans cette ville et je n’ai pourtant jamais saisi l’occasion…

Facade du musée vue depuis la cours intérieur

Apres 2 ans d’expatriation et un retour en France pour les fêtes je me rends compte qu’il y a au musée des tissus une exposition temporaire sur Yves-Saint  Laurent. Ni une, ni deux, je me suis dit que c’était le moment! Et je peux vous dire que je n’ai pas regretté.Arrivé au musée je me rends compte que je suis là juste à l’heure pour la visite guidée, je peux vous dire que j’ai le smille! Billet en poche (16€ le prix du billet visite guidée + expo temporaire) j’attends patiemment le début de la visite. La guide que nous avons eue est très dynamique et agréable. Durant la visite elle nous explique la démarche  créative d’Yves-Saint Laurent, les tissus utilisés, les différentes maisons qui produisaient ces tissus et les différentes techniques de tissage. A chaque différent type de tissus ou tissages présentés, elle nous fait passer des échantillons pour que nous puissions toucher et voir de nos propres yeux les différences de matière, de tissage et les effets que cela peut produire dans les couleurs.  Des croquis, des robes et des vidéos de ces robes lors de défilés sont aussi présentés ce qui permet de voir comment les dessins ont pu prendre vie. 

Une fois la visite guidée terminée, nous pouvons déambuler librement au milieu de l’exposition permanente sur les arts décoratifs. Vous verrez de magnifiques étoffes, chacune avec une petite pancarte expliquant pourquoi elles étaient utilisées, vous en apprendrez aussi un peu plus sur la ville de Lyon et son rôle dans l’industrie du tissus. Bref  je vous conseille vraiment d’aller visiter ce musée qui est une référence dans le patrimoine lyonnais et même je dirais français. De plus ce musée a failli fermer faute de subvention il y a de ça quelques années.  Si ce musée est toujours ouvert, c’est grâce à la mobilisation menée par Stéphane Bern. Alors je voudrais remercier ce monsieur, même si il y a peu de chance qu’il passe par là, le remercier de ne pas être un simple animateur mais un passionné d’histoire et fervent défendeur de notre patrimoine.

Un des exemples de croquis exposé, avec les tissus associés

Si mon article vous a donné envie de visiter ce lieu foncez! D’autant plus que l’exposition  Yves-Saint  Laurent comme j’ai pu vous le dire, est une exposition temporaire présente du 9 nov 2019 au 8 mars 2020.

Des bisettes

Claire